Pour Montauban (2020)

Dans les vieilles pierres des forges de Montauban, je construis un mur d’éponges. Je m’y cache, je m’y encastre, je m’en libère.

Je reviens pour refléter le site dans un ballon argenté. Dans les airs, le ballon danse en dialogue avec mes jambes. Il est ensuite accroché à un ballon similaire, déposé dans l’eau. Le vent fait naviguer sur le lac ces deux ballons reflétant et reflétés.

Par ce travail, je souhaite intégrer mon corps à ces lieux et souligner la beauté du site.

Cette performance conçue in situ a été présentée dans le cadre de l’exposition Arborescence au CACLB.

Vidéo présentée dans l’exposition: Présences

Photos: Bruno Tillière et Béatrice Didier.